Que faire si une crampe survient durant une séance de sport ?

La crampe est une contraction soudaine, involontaire et intensément douloureuse d’un muscle.
Elle est perçue comme un « choc électrique» qui immobilise et fait cesser toute activité.
Les facteurs qui favorisent son déclenchement sont nombreux et il existe des solutions préventives pour les éviter.
Cependant, malgré cela, la crampe survient parfois en plein effort…

reflexe crampe

1) Quel réflexe avoir en cas de crampe

La première des solutions est bien sûr de cesser l’activité et de se placer en sécurité : s’arrêter dans un endroit protégé pour les cyclistes, se mettre sur le bord du chemin balisé lors d’une course à pied, sortir de l’eau pour les nageurs si possible… Une fois à l’arrêt, étirez et massez le muscle touché.

Par exemple, pour lutter contre une crampe du mollet, levez la jambe et tendez la pointe de pied vers vous, la cheville à angle droit ; l’objectif étant d’agir sur le muscle pour le détendre. Ensuite, marchez quelques instants sur les talons.

Pour une crampe des ischio-jambiers, les muscles situés à l’arrière des cuisses, posez la jambe tendue sur un support légèrement en hauteur et penchez votre buste vers l’avant en maintenant la position.

Une fois la douleur vive passée, réhydratez-vous en buvant de l’eau abondamment. Frottez le muscle pour parfaire sa décontraction.

2) Et que faire pour prévenir et éviter l’apparition des crampe ?

La prévention des crampes passe par une bonne préparation
physique :

  1. Adaptez votre entraînement à l’exercice physique visé.
  2. Ne vous surentraînez pas : laissez à votre corps le temps de récupérer.
  3. Prenez le temps d’échauffer l’ensemble de vos muscles. Cette phase doit durer une vingtaine de minutes pour préparer les fonctions de l’organisme à l’effort.
  4. Après la séance, étirez-vous afin de permettre à vos muscles de récupérer au mieux.
  5. N’attendez pas d’avoir soif : hydratez-vous régulièrement avant et après l’effort, de préférence avec une eau riche en magnésium et en potassium.
  6. Mangez de façon saine et équilibrée, en privilégiant des aliments riches en magnésium et en potassium comme les noix, les bananes, les céréales complètes, les légumes secs…



Pour lutter contre les crampes en plein effort, il existe également l’homéopathie et notamment Sporténine®. Associé à un entraînement adapté, un échauffement appliqué, une hydratation soutenue et une bonne hygiène de vie, Sporténine® est un médicament homéopathique traditionnellement utilisé en cas de crampes. Il n’a pas d’effets dopants. Pour une meilleure récupération, il peut être associé à des massages localisés avec un gel ou une crème à base d’arnica.

prévenir les crampes

Lire aussi

Sportenine

OK