Course : comment trouver
la bonne allure ?

Tous les coureurs ne sont pas égaux devant une même course et d’autant plus lorsqu’il s’agit d’un marathon. Trouver la bonne allure dans une telle discipline d’endurance signifie réussir à bien gérer son effort. L’enjeu est important : mener à bien son marathon et ne pas traumatiser son organisme.

allure marathon

• Comment déterminer son allure pour le marathon ?


Le choix de la bonne allure en course dépend de chacun. Le coureur doit la déterminer lors de sa préparation au marathon. Pour trouver le bon rythme, vous pouvez multiplier votre temps sur semi-marathon par 2.1 afin d’obtenir une estimation de votre potentiel sur 42.195 kilomètres.
En fonction de vos capacités, vous intégrerez un objectif d’allure dans votre plan d’entraînement.

Durant 2 mois environ, l’organisme va intégrer ce tempo qu’il reproduira lors de la course. 

Cette allure, travaillée lors de l’entraînement spécifique pour le marathon, sera à adopter dès les premiers mètres de la course.

Lors de vos séances, n’hésitez pas à vous confronter aux conditions météorologiques (vent de face, chaleur, etc.) et à des difficultés de parcours. Ces expériences permettent d’apprendre à adapter son allure et donc à mieux gérer l’épreuve à venir.

Si la préparation au marathon n’a pas été complète et bien menée, votre rythme de course se rapprochera du footing.

crampes marathon

• Gérer son allure pendant la course

 

L’allure de la course est la résultante d’une préparation bien menée et d’une bonne connaissance de soi. Elle ne doit pas être fonction de l’hypothétique objectif.

Pour un 1er marathon, l’important est de terminer la course et de la terminer dans de bonnes conditions. Essayez de maintenir l’allure d’endurance travaillée, celle dans laquelle vous êtes à l’aise. 

Pour ceux qui ont déjà couru un ou plusieurs marathons, connaissant la distance, vous pouvez vous fixer un objectif d’allure, tout en restant cohérent avec le rythme adopté lors de l’entraînement.


Lors d’un marathon, il peut être intéressant de courir à la fréquence cardiaque. Le coureur qui n’a pas suffisamment préparé sa course ou le débutant réussira à mieux gérer son allure ainsi. Courir à la fréquence cardiaque permet de rester à l’écoute de son corps et de ne pas trop forcer. Il s’agit de se concentrer sur soi, sur les sensations de son corps. 

 

Il est recommandé de ne pas augmenter le rythme même si vous vous sentez bien, à l’aise dans votre course.

 

• Quelques conseils pour la course 

- Ne jamais penser à suivre d’autres coureurs.

- Lors des premiers kilomètres, ne pas se laisser emmener sur un faux rythme.

- Bien veiller à vérifier chrono et fréquence cardiaque.

- Rester toujours à l’écoute de son corps.

- Ne pas négliger l’alimentation et l’hydratation.

Lire aussi

Les tutos prépa et récup

Les tutos prépa et récup

Les tutos prépa et récup

Choisissez votre sport

voir tous les tutos